◊Nathalie Chavannes, Genève

Nathalie Chavannes

Nathalie Chavannes, Genève par Studio POURLESYEUX.CH

Nathalie est née à Vevey, sur les bords du Lac Léman. Elle quitte sa ville natale pour suivre ses études universitaires à Genève. Après son master es sciences politiques, Nathalie est engagée au Musée des Suisses dans le Monde.Gérés par la Fondation pour l’histoire des Suisses dans le monde, le musée et son institut de recherches ont pour objet d’étudier et de présenter au public l’histoire de l’émigration suisse depuis le milieu du 15eme siècle à nos jours. A sa création, le musée était dédié au service étranger et à la politique des alliances. Ses domaines de recherches se sont étoffés lors de son déménagement du château de Coppet  au château de Penthes au début des années septante.

Nathalie Chavannes fait ses premières armes sous la direction de Jean-René Bory. D’abord assistante, Nathalie est nommée conservatrice en 2002, poste qu’elle occupe jusqu’en 2013.

21 expositions temporaires

Depuis le début de sa carrière au Musée, Nathalie se consacre essentiellement aux expositions. Elles lui permettent d’explorer plus en profondeur les différentes thématiques du Musée. Les sujets abordés sont éclectiques et parfois transversaux. Chaque exposition est l’occasion de rencontres avec des collections, des personnalités et surtout des histoires que Nathalie se plaît à découvrir puis à raconter aux divers publics qu’elle accueille.

Quelques exemples :

2004 : Genève – Texas, John Bernhard, un photographe suisse en Amérique. Pour cette exposition, Nathalie collabore avec la comédienne Nathalie Pfeiffer à la création d’un spectacle faisant dialoguer les Métamorphoses d’Ovide avec les photographies de John Bernard.

2005 : William Michaud (1829-1902) – Lettres, dessins et aquarelles d’un Suisse au Brésil. Cette exposition est une reprise de l’exposition montée par le Musée Historique de Vevey. A cette occasion, des lectures publiques d’une sélection de lettres ont été présentées au public.

2006 : Les Suisses du Pape – 500 ans au Vatican. C’est la dernière exposition sur le service étranger présentée au Musée des Suisses dans le monde. Elle célébrait les 500 du dernier « régiment suisse » au service d’un souverain étranger: la garde suisse pontificale.

2009 : Géographie Parallèle Marc Jurt – Michel Butor. L’exposition présentait pour la tout première fois, une œuvre à deux voix, composée de 50 gravures du neuchâtelois Marc Jurt sur lesquelles l’écrivain français Michel Butor a écrit ses poèmes. Cette exposition a été présentée à Paris, en novembre 2016.

2010 : Clown Grock « un beau Rêve ». Montée dans le cadre de l’année du cirque à Genève, l’exposition évoquait la carrière de Grock, artiste de Music-hall suisse, plus particulièrement connu comme clown, qui a tourné dans le monde entier dans la première moitié du 20eme siècle.

Nouvelles expériences

Après 22 ans de carrière au musée, changement de cap. Nathalie Chavannes se consacre à la médiation digitale. Entre 2013 et 2014, elle est consultante pour la start-up Muse2go, un consortium d’entreprises et de start-up, réunies par son fondateur Maciek Kurek. Le projet : développer une plateforme de médiation numérique interactive sur Smartphones à destination d’institutions culturelles et centre touristique. Nathalie se familiarise avec les outils numériques et les technologies digitales. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’expérience usager et à l’usage du digital par les publics lors de leur visite de lieux culturels.

En 2015, Nathalie Chavannes rejoint la communication des Etablissements publics pour l’intégration (EPI) à Genève. À ce poste, elle développe ses compétences en communication tant à l’interne qu’à l’externe. Elle s’interroge tout particulièrement sur l’accessibilité des informations pour des populations avec déficiences intellectuelles ou handicaps psychiques.

Projet :

Depuis septembre 2017, elle suit un DAS en communication digitale, expertise web et réseaux sociaux à l’université de Genève, formation continue proposée par la Faculté des sciences de la société de l’Université de Genève en partenariat avec Medi@Lab. Son objectif est d’approfondir ses connaissances en communication digitale afin de pouvoir les transposer dans la médiation culturelle.

De nature curieuse et créative, les sources d’inspiration de Nathalie Chavannes sont multiples et éclectiques. Elle puise dans son environnement professionnel et personnel afin créer des interfaces. Son but: jeter des passerelles, agréger des expériences et des ressources provenant de domaines très différents pour éclairer, interpeller, raconter des histoires aux publics qu’elle est amenée à rencontrer.

Contact :

Pour contacter Nathalie Chavannes plusieurs options :

Autres articles

Cet article a été écrit dans le cadre du DAS en communication digitale, plus particulièrement du Module 8 : Référencement, conduit par Florian Bessonnat. Nathalie vous invite à lire les articles écrits par les étudiants de la volée 2016-2017. Bonne lecture.