Amy Van Elderen, Genève

Amy Van Elderen est chargée de projet/rédactrice au département des affaires juridiques et publiques de l’Union Européenne de Radio-Télévision

Une Américaine en Suisse, une Suissesse aux Etats-Unis

Amy Van Elderen, Genève
Amy Van Elderen, photographiée par Nora Aubin

Amy Van Elderen est arrivée à Genève à l’âge de 9 ans. Originaire du Michigan dans le Mid-West américain, elle s’est rapidement intégrée à la vie locale en Suisse. 

A 25 ans elle obtient la nationalité suisse. Fille de l’immigration, elle se sentira toujours comme l’Américaine dans ses interactions en Suisse, et comme la Suissesse quand elle visite les Etats-Unis.

Aujourd’hui Amy Van Elderen vit dans la région genevoise avec son mari (suisse) et ses 2 enfants. La famille passe 2 à 3 semaines dans le Michigan chaque été. 

Son parcours

Dès son arrivée à Genève, Amy Van Elderen poursuit sa scolarité dans les établissements publics. Cela lui permet d’apprendre le français, qu’elle finira par maîtriser aussi bien que l’anglais et elle devient une véritable bilingue.

Elle obtient une maturité moderne en 1993 du Collège de Staël et poursuit ses études universitaires à Genève. En juillet 1997 elle quitte le monde estudiantin avec une licence en Relations Internationales.

Les premières tentatives dans le monde du travail sont peu concluantes. Grâce à sa connaissance des langues (et un marché du travail relativement facile à la fin des années 1990s) Amy Van Elderen trouve facilement des postes sans qu’aucun ne lui apporte réelle satisfaction. En 2000 elle reprend le chemin de l’école et fera partie de la deuxième volée du Diplôme d’études approfondies en sciences de la communication et des médias (UNIGE, Département de sociologie).

Armée de ses diplômes, elle décroche un job chez Capital International. Elle évoluera dans cette société pendant 7 ans, dans divers secteurs (Centre de documentation, Informatique, Risque opérationnel). Elle continuera à se former en cours d’emploi, et obtient notamment le certificat IMC, en finance. En 2008 les marchés s’effondrent, et en 2009 elle fait partie du plus du tiers des employés qui sont remerciés.

En 2010 on lui propose une opportunité dans le département juridique de l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER). Bien que le poste soit assez junior, après 7 mois comme maman à plein temps, elle est prête à réintégrer le milieu professionnel. Elle aura l’opportunité d’évoluer dans le poste et aujourd’hui Amy Van Elderen est responsable de la révision linguistique des documents produits par le département des affaires juridiques et publiques et de la coordination des Assemblées du même département.

En 2018 elle entreprend une formation en communication digitale et réseaux sociaux pour peaufiner les compétences acquises « sur le tas ». 

La course à pied

Amy Van Elderen découvre la course à pied vers l’âge de 20 ans. Ce qui au départ est un simple effort pour rester en forme devient petit à petit une partie intégrante de sa vie et indispensable à son bien-être, physique mais surtout mental.

A l’âge de 30 ans elle se lance le défi de courir un semi-marathon – elle découvre les courses populaires et prend un plaisir immense à y participer. Ce qu’elle aime surtout, c’est d’être au départ de la première édition d’une course!

Elle parvient ainsi à accumuler une collection impressionnante de T-shirts et accessoires « souvenir », pas toujours très esthétiques, mais le plus souvent assez pratiques. Elle reçoit aussi bon nombre de médailles de participation, qui ne servent à rien mais dont elle peine à se débarrasser…

Pendant quelques années Amy Van Elderen flirte avec l’idée de courir un marathon et finalement elle se décide, avec comme but de courir les 42km alors qu’elle a encore 42 ans. Elle y parvient 4 jours avant l’échéance!

Participation aux courses populaires:

(*) indique la première édition de la course


Cette page a été réalisée dans le cadre du cours sur le référencement de M. Florian Bessonnat, pour le CAS Communication digitale et réseaux sociaux de l’Université de Genève.

Les travaux d’autres étudiants peuvent aussi être consultés: