La Maison Ronde de Maurice Braillard à Genève (1927-1930)

Un joyau de l’architecture helvétique moderne classé patrimoine historique de la ville de Genève

 Situation et description

La Maison Ronde de Maurice Braillard à Genève (1927-1930)

 

Ce bâtiment entièrement construit en béton armé abrite deux appartements traversants à chaque étage qui jouissent d’une luminosité à longueur de journée, une buanderie et un espace étendage sur le toit, des garages et commerces de proximité au rez-de-chaussée, une cour intérieure cimentée surélevée à laquelle on peut accéder par deux grands escaliers et des bow-windows qui rythment la façade en crépi brut et offrent une vue panoramique très appréciée par les habitants sur le Salève et le centre-ville.

À propos de Maurice Braillard architecte pionnier, urbaniste, chef du département des travaux publics et homme d’État

Maurice Braillard (1879-1965), architecte Suisse engagé né à Auvernier (village de Neuchâtel) et Genevois par adoption est un pionnier de l’architecture moderne du début du 20ème siècle qui a tenté de rallier préoccupations urbanistiques (intégration dans l’environnement) et arc

hitecturales, il a fait primer l’hygiène et le confort sur l’aspect extérieur dans la construction des ensembles locatifs destinés à la classe moyenne. Maurice Braillard a également appelé, depuis le début du siècle, à penser le grand Genève, a adopté une approche urbanistique holistique quant à l’aménagement de l’espace urbain et à penser l’esthétique de la rue afin de mettre fin à l’anarchie architecturale qui caractérisait la ville à cette époque-là et de lui donner un style et un cachet.

Maurice Braillard a été influencé par le courant « Existenzminimum ou New Building  ou New Objectivity» qui a prévalu dans l’Allemagne de Weimar (Walter Gropius, Mandelson, Le Bauhaus,  Behrens) et est apparu en réaction au courant expressionniste, plus idéalistique et romantique ainsi qu’à l’hégémonie des Etats-Unis

Du fait de son parcours, ses amitiés et influences (architectes Allemands, Russes et Autrichiens) il s’insère plutôt dans le courant moderne « Suisse-romand » qui vise à créer une nouvelle tradition architecturale helvétique. Braillard a participé à l’élaboration du célèbre manifeste pour le développement rationnel et harmonieux de Genève et au fil de sa carrière il a démontré un intérêt croissant pour les aménagements urbains à vocation sociale.

Tout au long de sa vie et en association avec ses deux fils, Maurice Braillard a élaboré plusieurs centaines de projets dont plus d’une centaine a effectivement vu le jour tels que, le Téléphérique du Salève, le Square de Montchoisy, la reconstruction de la rive droite, la Mairie d’Onex, certains immeubles de la rue de Lausanne, le projet de reconstruction de la Rive Droite, plusieurs immeubles locatifs et écoles publiques pour ne citer que ceux-là.

Après sa mort en 1965, une fondation a été créée à son nom « Fondation Braillard Architectes » par son fils aîné Pierre qui la finance également, celle-ci opère comme un Think Tank, un groupe de réflexion scientifique qui vise à faire connaître l’œuvre de Maurice Braillard par le biais de l’organisation d’une exposition dédiée à l’architecte, la création et conservation de ses archives, la participation à la réflexion sur le projet urbanistique du Grand Genève et la publication et financement d’une monographie consacrée à Maurice Braillard « Maurice Braillard, Architecte et Urbaniste » par Marina Massaglia, Fondation Braillard, Georg Editeur, Genève, juillet 1991.

La maison Ronde reconnue et classée Patrimoine Historique du Canton de Genève

Pour sa Valeur architecturale et d’usage, pour l’insertion du bâtiment dans le milieu urbain et dans le quartier bien qu’il soit sous forme d’un hémisphère, pour son aspect fonctionnel et hygiéniste et enfin parce qu’elle constitue un espace où se rejoignent vie collective et vie privée, le Conseil de l’État a décidé le 28 juin 1995 de classer la Maison Ronde patrimoine architectural historique en avançant l’argument suivant : « vu les pièces du dossier dont il ressort que ce groupe de cinq immeubles locatifs appelé « Maison Ronde » a été construit en 1927-1930 par Maurice Braillard, l’un des architectes les plus importants de l’entre-deux-Guerres sur le plan de la production locale, et qu’il constitue l’une de ses réalisations majeures caractérisée par son plan en hémicycle articulé par les montées d’escaliers et les bow-windows arrondis; », celui-ci est disponible sur le lien suivant https://ge.ch/sitg/geodata/SIPATRIMOINE/SI-EVI-OPS/EVI/edition/objets/MS-c_MS-i/MS-c_Arretes/MS-c236.pdf.

Cette décision a été motivée par les rapports établis et revue publiée, accessibles via le lien https://we.tl/t-8bomM50vA7 .

À visiter également :

La Tulipe Genève, Le musée d’histoire naturelle, L’Esplanade Gitana, Bellevue

Travail réalisé par Souad Martin dans le cadre du Module « Référencement » du CAS de l’UNIGE en Communication Digitale et Réseaux Sociaux, dirigé par M. Florian Boissonnat, Expert en SEO.

Mes remerciements vont à M. Paul Marti de la Fondation Braillard Architectes, à M. Mattieu de La Corbière et Mme Anaïs Le Moussu de l’Office du Patrimoine et des Sites qui ont aidé à l’élaboration de ce travail.

Laisser un commentaire