La Tulipe Genève

Un bâtiment futuriste caché à Plainpalais

La Tulipe Genève
La Tulipe : Architecture futuriste à Plainpalais, Genève.

Le bâtiment dit « La Tulipe » à Genève a été construit entre 1975 et 1976 pour la Fondation de recherches médicales suisses. Situé derrière l’Hôpital cantonal des HUG et adjacent à un quartier résidentiel de Plainpalais, son architecture futuriste bien qu’inattendue s’intègre magnifiquement au site.

Ce chef-d’œuvre du patrimoine architectural de Genève regroupe des bureaux, laboratoires et chambres sur quatre étage. Le bâtiment repose sur un socle, surélevé de quelques marches. Un noyau central permet d’y accéder, les différents niveaux étant en porte-à-faux. Avec son plan carré et son espace de distribution central, le bâtiment fait preuve d’une grande fonctionnalité, optimisant l’espace à disposition et l’apport en lumière naturelle.

De Le Corbusier à Jack Bertoli

La Tulipe a été conçue par l’architecte Suisse-Indien Jack V. Bartoli, confrère de Le Corbusier avec lequel il avait travaillé à la planification de Chandigarh en Inde. On retrouve dans ce bâtiment sculptural des éléments forts de l’architecture de Le Corbusier :

  • Le bâtiment se démarque comme objet architectural dans l’espace urbain.
  • Le béton armé constitue le matériau de construction principal.
  • Le plan est libre. La structure n’empiète pas sur la disposition du plan et de ses différentes fonctionnalités.
  • Le bâtiment comporte une toiture plane (bien que non exploitable).
  • Les espaces habitables sont surélevés par rapport au sol. Le bâtiment abrite ainsi une terrasse ombragée au rez-de-chaussée.

Pour autant, Jack Bertoli se différencie de Le Corbusier dans son rapport à la structure et à la forme. L’architecte de La Tulipe propose en effet des géométries plus complexes, une enveloppe de verre et un nouvelle approche de l’ossature. Il souligne les possibilités constructives qu’offrent les structures tridimensionnelles en béton armé et exprime un goût prononcé pour le symbolisme en architecture.

La Tulipe Genève Détail Béton Verre
Le bâtiment La Tulipe à Genève se distingue grâce à ses vitres teintées et sa structure en béton armé.

Un dialogue entre structure et forme

Cette architecture se démarque en effet par le raffinement de sa structure en béton armé. Les vitres aux cadres fins et aux teintes bleues-roses, typiques des années 70, reflètent les paysages alentours, laissant l’ossature en béton se dissocier, telle la monture d’un bijou dans son écrin.

Dans l’ouvrage XXe : Un siècle d’architectures à Genève (2009), Tearanel Te décrit la structure de La Tulipe comme :

« un monolithe de béton articulant un tronc minéral finement profilé se ramifiant en douze mâts de bétons qui sertissent le cube en verre teinté. »

Le bâtiment clame également avec brio les valeurs d’indépendance, d’innovation et d’excellence au travers de sa structure et ses matériaux. Si sa géométrie et ses verres lustrés rappellent cristaux, diamants et règne minéral, son ossature et son nom, fait référence au règne végétal et organique. La Tulipe offre une architecture qui symbolise les sciences de la nature et de la vie, un monument pour la recherche médicale.

Infos Pratiques :

La Tulipe Genève
64 avenue de la Roseraie
1205 Genève

Autres monuments d’architecture en béton à Genève et environs :
Autres recommandations de lieux à découvrir à Genève:

Cette page a été réalisée par Marie Chatel dans le cadre du module référencement du DAS Communication digitale, expertise web et réseaux sociaux 2020.

L’enseignement était délivré par le spécialiste SEO Florian Bessonnat à l’Université de Genève.