Les Halles de l’île, Genève

Les Halles de l’île, l’histoire d’un endroit tendance et controversé

Halles de l'île
Les Halles de l’île, un soir de printemps

Au ras de l’eau, situé en plein centre-ville de Genève, le bâtiment, qui abrite aujourd’hui la populaire brasserie des Halles de l’île, regorge d’histoire. En voici un bref résumé, de sa première activité à sa fonction actuelle.

Premières fonctions

Anciens abattoirs municipaux dès 1726, le bâtiment des Halles de l’île a vu son activité changer radicalement en 1877. Il fût alors transformé en marché couvert. De nombreux travaux, dont il ne reste aujourd’hui qu’une passerelle métallique sur le bras gauche du fleuve, furent entrepris sur l’île dans le but de l’adapter aux nouvelles activités. La concurrence des grandes surface, l’évolution des quartiers aux alentours, mais également des problèmes d’hygiène signèrent la fermeture du marché en 1971. Les halles seront alors menacées de démolition.

Lieu d’art et de culture

Bien décidé à préserver les lieux, une initiative lancée par le CARAR (Cartel des sociétés d’artistes et d’artisans d’art du canton de Genève) permet de restaurer les halles et de les dédier à la vie culturelle genevoise. S’installent alors des ateliers d’artistes, de galeries d’art, une librairie. Malgré une inauguration ratée en 1981, la promotion à l’internationale de la Halle Sud contribue à un certain succès, bien qu’éphémère. En effet, c’est en 1990, suite à des restrictions budgétaires que les autorités décident de retirer le droit d’exploitation de la Halle Nord et de fermer les galeries. Le bâtiment appartenant à la ville de Genève, celle-ci décide d’actualiser la vocation de cette presqu’île et de la rendre plus commerciale.

Une actualité plus marchande

De nombreux débats politiques plus tard, l’intégralité du rez-de-chaussée de l’aile sud est investi par une brasserie en 2009. L’aile nord, quant à elle, conserve sa volonté de rester un haut lieu culturel genevois. En 2017, malgré la fermeture de la librairie Archigraphy, enseigne installée depuis presque 20 ans et spécialisée dans l’architecture et le graphisme, le bras de fer du pari artistique est gagnant. Une nouvelle librairie, cette fois-ci plus accessible aux non-initiés ouvre ses portes.

Vérande Halles de l'île
La véranda de la Brasserie des Halles de l’île

Devenu un lieu de rencontres, d’animations culturelles et de divertissement emblématique pour les genevois(e)s, cette presqu’île fait encore et toujours l’objet de nombreuses querelles politiques et convoitises de par sa situation privilégiée.

En 2020, quels enseignes pouvons-nous trouver aux Halles de l’île ?

  • La librairie de l’île. Un bon plan ? Des livres à petits prix en période de déstockage.

Et quels lieux pouvons-nous visiter aux environs des Halles de l’île ?

 

UPDATE mai 2020

Suite à plusieurs semaines de semi-confinement provoquées par la maintenant tristement célèbre épidémie COVID-19, les Halles de l’île sont désertes et peinent à retrouver sa clientèle habituelle. Les quelques passants retrouvent des lieux sales et limite glauques. Espérons que l’éclat et l’ambiance de ce petite île genevoise reviennent vite. 

 

Cette article a été réalisé dans le cadre du module de « référencement » animé par Monsieur Florian Besonnat. Ce module fait partie de la formation DAS en Communication digitale, expertise Web et Réseau Sociaux de l’Université de Genève.