Pont Butin, Genève

Pont Butin Geneve
Pont Butin, Genève ©Flavia Viscardi

Histoire du Pont Butin

le Pont Butin est situé entre Vernier et Petit-Lancy, doit son nom à David Butin qui légua un million CHF au Grand Conseil de Genève pour son édification en 1913. Autrefois, les rives des deux communes genevoises étaient reliées par un câble. Un bac permettait de franchir le Rhône par la force du courant. Ce système a perduré de 1782 à 1927.

La construction du Pont Butin a démarré en 1916, puis a été interrompue en 1924 en raison de l’effondrement d’une pile. Les travaux prendront fin en 1926 et auront coûté 11 millions CHF. Le pont routier mesure 268m de long et 48m de haut et a été conçu par Jules Jaeger et Richard Coray. Le pont est composé de 5 arches de 48m surmontées par 5 arcades. Doté d’un tablier inférieur, le pont devait accueillir une ligne de chemin de fer. Ce projet a été abandonné pour des raisons économiques.

Depuis, le pont a connu plusieurs changements :

  • 1970 : deux voies de circulation ont été ajoutées
  • 2000 : création de deux pistes cyclables et pose d’une séparation centrale en béton
  • 2018 : construction d’une barrière haute de 2.60m

La passerelle du Styx

La beauté de la nature environnante, contraste cyniquement avec la sombre réputation du pont. En effet, depuis sa création ce lieu a été la passerelle d’un monde à un autre pour une vingtaine de personnes. Une barrière de 2.60m a été érigée en 2018, pour protéger les citoyens à risque. Ce projet appelé « les Roseaux du Rhône » a été financé par la fondation Hans Wilsdorf et dirigé conjointement par le canton de Genève et l’association Stop Suicide.

Découvrir à Genève

 

A propos

Cet article a été rédigé par Flavia Viscardi, dans le cadre du DAS en communication digitale, expertise web et réseaux sociaux et plus particulièrement le module référencement enseigné par M. Florian Bessonnat.

 

Sources

 

 

              •