Les pierres du Niton, Genève

Pierres du Niton Genève lac

 

Les pierres du Niton sont deux rochers situés dans le lac Léman dans les rives de Genève. Ils émergent de l’eau face au quai Gustave-Ador et suscitent beaucoup de curiosité par leurs formes et leur emplacement. Elles font partie du paysage genevois mais peu de personnes connaissent leur origine et leur histoire.

Pierre du Niton, lac du Léman, Genève, pierres du Niton

Les deux pierres sont communément appelées les pierres du Niton mais en réalité c’est le rocher le plus éloigné de la rive qui s’appelle la pierre du Niton. Il mesure environ 3,75 m de hauteur, 5,64 m dans sa coupe transversale et 9,13 m de longueur.

 

Pierre Dyolin, lac du Léman, Genève, Pierre du Niton, Pierres du Niton

 

A mi-distance, entre la pierre du Niton et la rive, se trouve un second rocher plus élevé au-dessus des flots. C’est la pierre Dyolin.

Leur histoire

On suppose qu’à l’âge du bronze, les pierres du Niton ont eu un rôle rituel et spirituel. La base ce cette hypothèse est la présence d’un trou carré au sommet de la grande pierre et la découverte, en 1660, de deux haches de l’âge du bronze moyen (env. 1500-1200 av. notre ère). Le trou carré était probablement un autel consacré au dieu des eaux, Neith, qui lui aurait donné son nom.

La présence de cupules indique la possibilité d’une activité humaine mais cela ne représente pas une preuve mais qu’une hypothèse.

Repère de toute hypsométrie suisse

La pierre du Niton sert de base à toute l’hypsométrie suisse. L’ingénieur Guillaume-Henri Dufour constate que ces pierres sont très stables et en 1820, s’en sert pour fixer le niveau moyen du lac et appose une plaque graduée sur la grande pierre comme point de repère.

Nommé Repère Pierre du Niton (RPN), l’altitude de l’horizon était fixée d’abord à 376,86 m au-dessus du niveau de la mer et corrigée ultérieurement en 1902 à 373,600 m au-dessus du niveau de la mer.

L’importance du travail de Guillaume-Henri Dufour

Guillaume-Henri Dufour utilise la pierre du Niton aussi comme point de référence lors de l’établissement de sa carte de la Suisse au 1:100 000 établie entre 1845 et 1864. De nos jours encore, cette pierre est utilisée comme horizon du système géodésique de référence altimétrique en Suisse.

La masse de la pierre du Niton

Quant à la question de la masse de la pierre du Niton, elle n’a jamais été mesurée. Cela pourrait être fait soit en extrayant les pierres du lac soit par des méthodes géophysiques qui permettent d’estimer le volume enterré. Il faut savoir que le poids d’un mètre cube de ce granite est d’environ 2,65 tonnes.

Et encore…

Il y plusieures légendes liés à la formation des pierres du Niton dont une dit que Gargantua, mécontent d’un festin qu’il fit à Nantua, molarda deux rochers, qui bientôt retombèrent dans le goulet du lac.

Rendez-leur la visite

Si vous voulez leur rendre visite, elles sont faciles à repérer, étant en face de Jardin Anglais et voisines du Jet d’eau de Genève.

Les lieux d’intérêt à proximité

Les pierres du Niton se trouvent au centre ville de Genève. C’est un des points d’intérêt à voir au cours d’une balade sur la rive gauche. C’est un régal pour les yeux des touristes et des habitants qui viennent s’y promener des que le temps le permet.

Voici quelques suggestions dans les environs à faire à pieds impérativement:

Autres points d’intérêt à Genève :

et à Lausanne:

Cette page a été réalisée par Tamara Boschung dans le cadre de la formation de DAS en communication digitale, web expèrtise et réseaux sociaux à l’Université de Genève. Un très grand merci à mes collègues de cours:

pour leurs soutien, ainsi qu’à notre enseignant, Florian BESSONAT pour son cours sur le référencement pértinant et très intéréssant.

J’aimerais particulièrement remércier les enseignants de l’Univérsité de Genève de m’avoir transmis leurs connaissances et leur passion digitale:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *