Les Arsenaux, Sion

Quand la culture remplace les armes

Entrée des Arsenaux

Situés à Sion, Les Arsenaux forment un centre culturel composé de deux bâtiments historiques, l’Arsenal cantonal (côté Rue de Lausanne) et l’Arsenal fédéral (côté Avenue de Pratifori), ainsi que d’un bâtiment de liaison au style contemporain, paré de miroirs et nommé Le Pli.

Un long chantier en plusieurs étapes

Le Pli

Construit en 1895 par l’architecte sédunois Joseph de Kalbermatten, l’Arsenal cantonal représente un des bâtiments du patrimoine architectural valaisan. En 1917, la Confédération bâtit l’Arsenal fédéral au sud de l’Arsenal cantonal. En 1986, le canton du Valais rachète l’édifice fédéral pour lui donner une nouvelle affectation. Le chantier de transformation d’un dépôt d’armes et d’équipement militaire en un lieu culturel aura duré plus de trente ans avec quelques dates importantes :

  • 2000 : la Bibliothèque cantonale devient la Médiathèque Valais et intègre l’Arsenal fédéral
  • 2006-2009 : construction d’un dépôt souterrain pour la Médiathèque Valais
  • 2009-2012 : La Médiathèque Valais investit temporairement les espaces de l’Arsenal cantonal avec le Service de la culture
  • 2012-2014 : transformation de l’Arsenal cantonal
  • 2014 : Retour de la direction du Service de la culture, de la Médiathèque Valais, de Culture Valais et ouverture du Café – Restaurant Le Trait d’union
  • 2014-2016 : construction du bâtiment de liaison entre les deux arsenaux et transformation de l’Arsenal fédéral
  • 2016 : emménagement des Archives cantonales, de la Bibliothèque municipale et de la Bibliothèque des jeunes de la Ville de Sion ainsi que de la Bibliothèque interculturelle l’Ardoise
  • mai 2016 : ouverture de tous les espaces publics des Arsenaux offrant un lieu culturel unique à la population.  
  • 2018 : création d’une artothèque
  • 2017-2019 : construction d’un dépôt souterrain pour les Archives de l’Etat du Valais
  • 2019 : aménagement extérieur et inauguration officielle

Découvertes archéologiques

Tombe d’un adolescent ayant vécu 4000 ans avant notre ère.
Tombe d’un adolescent ayant vécu 4000 ans avant notre ère. ©SBMA/ARIA SA.

Lors du chantier pour la construction du dépôt destiné à la conservation des archives cantonales, les archéologues ont mis au jour des vestiges d’habitations. Les plus anciennes remontent au 6ème millénaire avant notre ère. Une période peu documentée et qui correspond à la colonisation de notre territoire par les premiers agriculteurs venus d’Italie. Lors des fouilles, la tombe d’un adolescent ayant vécu 4000 ans avant J.C a également été découverte.

Un lieu de vie et d’échanges au coeur du Valais

Les Arsenaux à Sion sont devenus un lieu de rencontres intergénérationnelles. Les tout petits s’installent sur des poufs pour lire avec leurs parents et/ou grands-parents. Les étudiants viennent y trouver du calme pour étudier. Des chercheurs se plongent dans des documents d’archives. Des retraités profitent de leur temps libre pour parcourir les journaux. Des artistes valaisans se rencontrent pour développer de nouveaux projets. Tout ce monde cohabite dans les nombreux espaces des Arsenaux ou se retrouve, tout au long de la journée, autour d’un café, d’un repas ou d’un goûter au café-restaurant. Des personnes qui se retrouvent aussi pour les nombreux événements culturels proposés par les partenaires du lieu. Un pari gagné pour Les Arsenaux dont le but est de favoriser les échanges et les rencontres ainsi que d’encourager la recherche et la formation.

Actuellement, Les Arsenaux de Sion accueillent :

Informations sur l’article

Cet article a été rédigé par Maude Thomas dans le cadre du module “Référencement” du DAS Communication digitale, expertise web et réseaux sociaux à l’Université de Genève. Ce cours est dispensé par Florian Bessonnat, spécialiste en référencement SEO.

Dans le cadre de ce cours, des étudiants ont publiés différents articles à découvrir ci-dessous :

Pages de monument
  • Visitation, Annecy
Pages biographiques