Bianka Roiron-Ziomek, Genève

 

Bianka Roiron-Ziomek, Genève
Bianka Roiron-Ziomek, Genève

 

Bianka Roiron-Ziomek est sociologue, chargée de projets à l’Etat de Genève dans le domaine de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes. 

Origines et culture polonaise

Bianka Roiron-Ziomek est née en 1973 dans le sud de la Pologne, en Basse Silésie. Elle a vécu les 7 premières années de sa vie dans la maison familiale de ses grands-parents agriculteurs. Elevée par sa grand-mère qui l’a marquée pour le reste de sa vie, elle a entretenu un lien fort avec cette femme au parcours valeureux, témoin d’événements tragiques durant la guerre, obligée de fuir pour tout reconstruire. 

Choix décisifs

Ses études au collège de Zabrze sont fortement marquées par ce qui se passe dans son pays pendant ces années. C’est l’époque de Solidarnosc, de Lech Walesa, de la naissance de la troisième République. Pendant toute sa scolarité, elle est obligée d’étudier le russe, il n’y a pas d’autres choix. Avec tous les changements en Pologne, elle peut commencer à étudier une autre langue dès le collège. Le hasard fait que elle tombe dans une classe avec le français, elle ne se doute absolument pas que cela aura de l’influence sur toute sa vie…

Après l’obtention d’un baccalauréat en 1992, Bianka Roiron-Ziomek décide d’étudier la langue française à l’Université de Katowice pour devenir enseignante. A la fin de sa deuxième année, en profitant de l’ouverture des frontières polonaises, elle prend une année sabbatique pour approfondir son apprentissage de la langue dans un pays francophone. Elle se retrouve jeune-fille au-paire à Morges où elle suit des cours intensifs et obtient un DALF (Diplôme Approfondi de Langue Française) en 1996.

Epanouissement 

La vie décide pour elle, elle fait des rencontres et quitte définitivement la Pologne pour s’installer à Genève. Après un passage sans conviction à la faculté des lettres de l’Université de Genève, Bianka Roiron-Ziomek découvre la sociologie et obtient son Master en 2003. Cette même année, elle a le bonheur de devenir maman, rôle pour lequel elle se consacre pleinement durant deux ans. Elle décroche ensuite un stage en tant que sociologue à l’Etat de Genève où elle travaille toujours. Aujourd’hui son bureau fait partie du Département présidentiel et porte le nom de Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques. Elle y travaille en tant que sociologue chargée de projets, et s’occupe plus particulièrement de la promotion des femmes en politique et aux postes à responsabilités. Elle a la chance d’avoir une fonction qui lui permet de concilier son engagement personnel avec son travail.  Ses tâches principales sont :

  • définition avec la direction des stratégies et des lignes décisionnelles du service
  • conception, planification et pilotage des actions d’information et de sensibilisation dans les domaines de l’égalité : la représentation des femmes en politique, l’égalité professionnelle et l’information statistique
  • suivi de l’actualité juridique, politique et scientifique au sujet des dossiers susmentionnées
  • gestion des budgets
  • conception et mise en oeuvre des stratégie de communication des actions menées
  • organisation des évènements, des formations, des conférences
  • conseil, orientation et réponse aux sollicitations de différents publics (partenaires institutionnels, instances politiques, réseau associatif, victimes de violences ou de discriminations, étudiants, citoyens)
  • représentation publique et médiatique
  • évaluation des projets, établissement des préavis en vue de l’octroi de subventions et réalisation des demandes de fonds
  • rédaction des rapports pour la direction, les instances politiques genevoises et fédérales
  • mise à jour du site Internet du service et gestion des réseaux sociaux

Perspectives 

Entre 2009 et 2014, Bianka Roiron-Ziomek suit plusieurs modules du Certificat de formation en études genre de l’Université de Genève. Elle se forme aussi dans la gestion de projets en profitant de formations proposées par l’Etat de Genève. Dans son quotidien professionnel de cheffe de projets, un domaine devient indispensable : la communication. Souhaitant se développer et acquérir de novelles compétences, elle suit actuellement un CAS en Communication digitale et réseaux sociaux de l’Université de Genève. Particulièrement satisfaite de ce choix, elle tient à remercier les organisateurs de ce cours et les profs :

et les participant-e-s aux parcours riches et inspirants :

Coté jardin 

En se présentant, le plus souvent Bianka Roiron-Ziomek utilise ces mots : polonaise, féministe, maman, écolo, sportive, passionnée de culture polonaise …. En dehors de son engagement au niveau professionnel, son attache pour la Pologne reste très intense. Elle s’investit pour une association de promotion de la culture polonaise, QULTURE.PL, et reste donc à l’affût de tout événement en lien avec son pays d’origine. Une de ses grandes fiertés est d’avoir réussi à élever sa fille dans la culture polonaise. Elle est parfaitement bilingue, elle va à l’école polonaise de Genève et est également très attachée à la Pologne.

Le sport et les évasions en nature complètent ses loisirs et participent à son équilibre de vie. Elle pratique la marche nordique depuis des nombreuses années. Elle adore ce sport qui va de paire avec la nature, les paysages, l’air frais. Depuis peu, elle inclut le jogging dans ses séances. Elle apprécie de pratiquer ces deux activités seule car elle a besoin de ce temps et de cette solitude pour elle-même…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *