La Croix de Lund à Genève

La croix de Lund ou croix salvadorienne, est une croix peinte sur bois qui a été spécialement commandée pour la commémoration des 500 ans de la Réforme par les luthériens et les catholiques.

La croix de Lund lors de la commémoration de la Réforme à Lund en présence de l'Evêque Munib Younan, Président de la FLM et le Pape François.
La croix de Lund lors de la commémoration de la Réforme à Lund en présence de l’Evêque Munib Younan, Président de la FLM et le Pape François.

Symbole de l’unité chrétienne, la croix de Lund a été créée par l’artiste salvadorien Christian Chavarria, pour ce moment oecuménique historique entre les deux traditions chrétiennes qui s’est déroulée à Lund le 31 Octobre 2016.

Entreposée pendant un an et demi à la Cathédrale de Lund, la croix a ensuite voyagé en Namibie en mai 2017  pour la douzième assemblée de la Fédération luthérienne mondiale. Elle a été utilisée lors du service du dimanche, afin de commémorer la Réforme avec la communion d’églises membres.

La Croix de Lund en Namibie pour la douzième assemblée de la Fédération luthérienne mondiale en Mai 2017.
La Croix de Lund en Namibie pour la douzième assemblée de la Fédération luthérienne mondiale en Mai 2017.

En janvier 2018, la croix de Lund a été définitivement installée dans la chapelle du centre oecuménique, à Genève en Suisse. Son installation dans la chapelle s’est faite lors de la semaine de prière pour l’unité chrétienne. Le centre oecuménique est le siège du Conseil mondial des églises et de la Fédération luthérienne mondiale.

Description

La croix de Lund, est une croix en bois de 2 mètres de haut sur 1 mètre et demi de large. Très colorée avec des dessins enfantins elle est peinte en acrylique.

La croix salvadorienne créée pour la commémoration conjointe de la Réforme à Lund en 2016.

Les personnages et les symboles peints convergent vers Jésus qui est au sommet de la croix. Tous les objets représentés sont des symboles d’unité chrétienne et de recherche de réconciliation.

  • Le bas de la croix

Les mains de Dieu, à la base de la croix, tiennent le monde et toute la création. Au dessus, la vigne représente le Christ et le peuple de Dieu qui sont unis dans la trinité représentée par un tabernacle. La colombe qui s’envole vers le haut symbolise l’Esprit Saint.

  • Le centre de la croix

Les hommes réunis autour de la table de l’Eucharistie symbolisent la recherche d’une communion de l’église complète et de l’unité chrétienne. Les bras des croyants sont levés vers le ciel en remerciement des grâces de Dieu. Sur la table le pain et le poisson, symboles bibliques par excellence, représentent la communion dans le Christ et les grâces miraculeuses de Jésus.

  • Le haut de la croix

Jésus avec un auréole et la colombe occupe le haut de la croix dans un ciel bleu sans nuage près d’un soleil rayonnant.

L’artiste

Originaire du Salvador, Christian Chavarria, a connu la guerre et la vie de réfugié. Enfant, après la mort de deux de ses frères et soeurs dans la guerre civile il a fui avec sa mère au Honduras. La famille exilée a dû vivre dans les bois et a ensuite vécue dans un camp de réfugiés.

Adolescent, accusé d’être membre de la guérilla, et face aux menaces de mort qui pesaient sur lui, il a réussi à obtenir le statut de réfugié et une relocation en Suède.

Après un retour au pays difficile et malgré la peur des réseaux de la drogue et des gangs, il étudie aujourd’hui la théologie afin de devenir pasteur.

Ses créations religieuses lui permettent de subvenir à ses besoin. Ses croix ont un grand succès et Christian Chavarria estime avoir réalisé plus de 130 000 croix qui ont été emmenées dans 109 pays.

“La situation ici ressemble à une croix sombre que nous portons tous les jours, mais nous devons la transformer. Nous faisons des croix avec des couleurs vives, pour montrer la beauté de la création de Dieu. C’est un symbole de la vie pour nous. »

Christian Chavarria