Frederik Kok, Genève

Frederik Kok, GenèveFrederik Kok est un spécialiste des questions de protection liées à la migration forcée. Doté d’une solide expérience dans le domaine de la recherche et des actions de plaidoyer, il possède également d’excellentes capacités rédactionnelles et de gestion de projet. A l’aise avec les principaux outils informatiques et le développement de stratégies de communication digitales, il parle couramment le Français et l’Anglais et possède de solides connaissances en Néerlandais et en Allemand.

Frederik Kok est actuellement analyste-pays pour l’Organisation Suisse d’Aide aux Réfugiés (OSAR) à Berne. Son rôle est d’analyser les conditions sociales, économiques et politiques dans les pays d’origine des requérants d’asile et plus particulièrement de fournir des informations sur les risques de violence indiscriminées (guerre, conflits internes) ou sur les éventuelles menaces qui pourraient peser sur certains individus ou groupes d’individus sur la base de leur race, religion, nationalité, opinion politique ou appartenance à un groupe social (voire la définition d’un réfugié). 

Avant de rejoindre l’OSAR, Frederik Kok a travaillé pendant plus de 15 ans comme Analyste Régional pour l’Observatoire Mondial des Situations de Déplacement Interne (IDMC) du Conseil Norvégien pour les Réfugiés à Genève. Chargé de couvrir et d’analyser les situations de déplacements forcés de population causées par les conflits, la violence et les désastres naturels en Asie, Frederik Kok avait également la responsabilité d’élaborer et de mettre en oeuvre des stratégies de défense des intérêts des déplacés, notamment à travers des présentations, briefing, interviews et autres actions de plaidoyer.

Voici une liste de rapports et blogs rédigés par Frederik Kok pour IDMC entre 2014 et 2015 : 

Etudes et formation

Né aux Pays-Bas d’un père néerlandais et d’une mère suédoise, Frederik Kok n’a d’autre choix que d’accompagner ses parents et son frère lorsque son père obtient un emploi au Conseil Œcuménique des Eglises à Genève en 1974. Alors que l’expérience ne devait initialement que durer 2 ans, la famille ne quittera plus la cité de Calvin.   

Après avoir obtenu sa Maturité Fédérale au collège Rousseau, Frederik Kok se passionne pour les sciences politiques et en 1993 il obtient la Licence ès Science Politique de l’université de Genève. Après une année de relâche, ponctuée de petits jobs et d’une expérience de 4 mois en Tanzanie comme logisticien volontaire pour la Fédération Luthérienne Mondiale, Frederik Kok se rend en Suède pour nouer de plus étroits contacts avec le pays d’origine de sa mère et pour suivre un programme d’études en sciences sociales à l’université de Stockholm. De retour à Genève une année plus tard, il entreprend des études à l’Institut Universitaire d’Etude du Développement (IUED) qui se concluent en 1996 avec l’obtention du Diplôme d’Etude Supérieure.

Plus de 20 ans après, en septembre 2017, Frederik Kok décide de retourner sur les bancs de l’université, cette fois pour parfaire ses connaissances dans le domaine de la communication digitale en suivant un DAS en communication digitale, expertise web et réseaux sociaux

La passion de la photographie

Frederik Kok reçoit son premier appareil photo à l’âge de 11 ans, mais n’a encore aucune idée de ce qu’il souhaite immortaliser. L’appareil, très basique et entièrement automatique, ne produit par ailleurs que des photos de piètre qualité. Au fil des années, il fait l’acquisition d’appareils de plus en plus sophistiqués et, après être passé au numérique au début des années 2000, il a enfin en main un appareil digne de ce nom, un Nikon D90. Il se fait la main sur cet appareil pendant 2 ans et décide ensuite de passer au Nikon D300, qui continue depuis à lui donner entière satisfaction. 

Ses sujets de photographie préférés sont les gens, les animaux, les villes et la nature.

Zamboanga IDPs 2014
Déplacés internes, Zamboanga, Philippines, 2014

Entre 2007 et 2015, Frederik Kok a la chance de régulièrement voyager en Asie dans le cadre de son travail d’analyste régional chez IDMC. Cela lui donne l’opportunité de rencontrer des déplacés internes, victime de la guerre, de violence et de désastres naturels et de documenter leurs difficiles conditions de vie.

Nebuleuse d'Orion
Nébuleuse d’Orion (M42)

En 2017, Frederik Kok met de l’ordre dans les nombreuses photos prises au cours de ces 20 dernières années et les mets en ligne à l’adresse suivante: www.fredpill.com

C’est également cette année-là qu’il se découvre une passion pour l’astrophotographie, la photographie des objets célestes tels que planètes, nébuleuses, galaxies, etc.  

A propos de cette page

Cette page a été réalisée dans le cadre du cours sur le référencement de M. Florian Bessonnat, pour le DAS Communication digitale, expertise web et réseaux sociaux de l’Université de Genève.

Voici une liste des pages de la promotion 2017-18:

Le bateau Genève
Passage Degrés-de-Poules, Genève
Statue La Brise Genève
Karine Genilloud
Sarah Augsburger, Lausanne
Jessica Allaouidine, Genève
Claire Pellicier-Bal, Genève
Amy Van Elderen, Genève
Mirna Abi-Khalil Nyamsy, Genève
Geissler Christin, Genève
Frédéric Prud’homme, Genève
Anne-Marie Jaton, Fribourg
Maria Paula Recalde, Genève
Karen Pelletier, Genève
Maxime Queloz, Courroux
Grégory Rausis, Orsières