Jean-Charles Watiez – Bio officielle


Jean-Charles Watiez, né le 23 juillet 1964 à Fontenay-aux-Roses est dirigeant et haut fonctionnaire français. Bénévole associatif depuis plus de 30 ans, il a été  Vice président d’ATD Quart Monde France entre 2015 et 2021 et depuis septembre 2020, Secrétaire exécutif du Mouvement international ATD Quart Monde[1].

Formation

Enfant, il étudie à l’école et au collège Sainte Jeanne d’Arc à Sceaux, puis au Lycée Saint Exupéry à Versailles, où il fait du  scoutisme. Il poursuit ses études à l’Université Paris II Assas, puis à l’Université Paris IX Dauphine et à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris, Docteur en Sciences Gestion[2] et ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (promotion Romain Gary – 2005)[3] dans la même promotion que Matthias Fekl[4].

Carrière

Dans le secteur privé 

Jean-Charles Watiez commence sa vie professionnelle comme surveillant d’internat à l’institution Frilley puis au Lycée Sainte Geneviève[5] de Versailles[6] (1988-1989). Il est recruté par le groupe MICHELIN en 1989 pour travailler comme chef de projets à la direction des plans et des investissements, devient responsable du développement commercial et de la fidélisation du réseau pour la Normandie Est de 1994 à 1996 avant de diriger MICHELIN Taïwan de 1996 à 1999, où il développe les ventes de l’ensemble des marques du groupe et sur l’ensemble des segments en BtoB, BtoC et BtoBtoC avec une augmentation de huit points de part de marché du groupe dans le pays. A ce titre,  il est nommé conseiller du commerce extérieur de la France[7].

Dans le secteur public

Jean-Charles Watiez rejoint la chambre de commerce et d’industrie de Saône et Loire en 1999 pour prendre la direction de l’enseignement supérieur, de l’apprentissage et de la formation professionnelle continue avec la création d’un des tous premiers « médiapole » pour faciliter la formation et l’enseignement en ligne et à distance. Il y exerce une activité de recherche[8], de publication[9] et d’enseignements aux universités de Bourgogne et de Savoie. En 2002, il est renommé conseiller du commerce extérieur de la France[10], qualifié aux fonctions de maître de conférence[11] et est admis au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration[12].

A sa sortie de l’ENA, Jean-Charles Watiez intègre le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie[13] au bureau chargé du pilotage et de la bascule des applications informatiques de dépenses de l’Etat à la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF)[14].

En 2008, Jean-Charles Watiez rejoint la Caisse des Dépôts et Consignations, et entame une carrière de banquier et d’investisseur. Il est nommé directeur régional pour le Limousin où il y développe l’action de l’Etablissement public dans des projets structurants dans les trois départements du territoire[15]. En 2011, il est appelé par Augustin de Romanet[16], directeur général du Groupe Caisse des Dépôts, dont il devient directeur de cabinet aux côtés duquel il pilote l’élaboration du modèle prudentiel de l’établissement et certains projets d’investissements territoriaux publics/privés avec la participation du Fonds Stratégique d’Investissement. Dirigeant opérationnel, il est nommé le 25 octobre 2012 sur proposition de Jean-Pierre Jouyet[17], directeur général du Groupe Caisse des Dépôts, directeur du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) par les ministres de la fonction publique, de la santé, de l’intérieur, du budget et des Personnes Handicapées[18]. Sous son impulsion, une nouvelle convention d’objectifs et de gestion est engagée pour la période 2014-2018[19] et une forte mobilisation de l’ensemble des acteurs du handicap est lancée[20] dans l’ensemble des régions. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques progresse ainsi de plus de 17% et  passe de 4,39% en 2012 à 5,17% en 2015[21]. L’action du FIPHFP est saluée aux « Victoires des acteurs publics 2014 » au titre des meilleures initiatives en matière de modernisation de l’action publique[22]. Jean-Charles Watiez s’implique en particulier pour faire évoluer la nouvelle norme d’accessibilité numérique en vigueur dans l’administration[23]. Celle-ci est adoptée le 2 mai 2015[24] et marque une étape importante dans l’amélioration de l’accessibilité professionnelle. A l’issue de son départ au 1er novembre 2015[25], il est nommé membre du conseil scientifique du FIPHFP par l’ensemble des membres du conseil d’administration[26] . Par un décret en conseil des ministres du 17 décembre 2015[27], il est nommé directeur général du Centre national d’enseignement à distance, pour poursuivre la transformation de l’établissement afin  qu’il réponde davantage aux besoins de ses clients, et le quitte début 2017 pour exercer des missions d’appui transversale auprès des services de la direction générale de la Caisse des Dépôts[28]

Bénévole associatif

Jean-Charles Watiez est engagé dans différentes associations, en particulier au sein du mouvement ATD Quart Monde France[29], qu’il a rejoint comme allié en 1999,  et dont il est membre du conseil d’administration depuis 2006, trésorier national de 2006 à 2011, puis Vice président depuis 2015[30]. Depuis 2020, il est secrétaire exécutif du mouvement international ATD Quart Monde, association qui assure la gouvernance internationale du mouvement dans les 33 pays où il est implanté. Il est également membre du conseil d’administration et membre du comité d’audit de la fondation PLAN international France, engagé dans l’éducation et la formation des enfants[31] depuis 2015[32]. Il travaille sur les sujets relatifs à la grande pauvreté, l’accès au savoir et l’insertion des personnes en situation de handicap aux côtés de décideurs publics[33] et privés[34].

Autres fonctions

  • 1989-1996 : Enseignant à l’université Paris IX Dauphine et à l’ESCP
  • 2000-2003 : Enseignant aux universités de Bourgogne et de Savoie
  • 2006-2008 : Enseignant à l’IEP de Strasbourg

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d’honneur[35]
  • Chevalier de l’Ordre national du mérite[36]
  • Commandeur de l’ordre des palmes académiques
  • Médaille de la défense nationale « agrafe marine nationale »
  • Médaille des services militaires volontaires

Publications

  • Inclusion socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap
    psychique, mental et cognitif[37]
  • Privilégier la gestion des ressources humaines à celle des données[38]
  • Un défi génial : réinventer le travail[39]
  • L’accessibilité numérique, accélératrice de l’accessibilité universelle[40]
  • L’accompagnement des agents en situation de handicap au cours de leur vie professionnelle[41]
  • Quand Isaac Asimov décrivait l’environnement idéal pour faire émerger des idées nouvelles en anticipant le monde d’aujourd’hui[42]
  • Emploi, Handicap et Fonction publique[43]
  • Fonction publique et handicap : quel avenir pour le fonds d’insertion[44]
  • Manager la diversité pour retrouver la croissance[45]
  •  Flexibilité et Adaptation de l’Organisation à l’Environnement[46]

Vidéos :

  • Lors de la remise des trophées Handiresponsables au Ministère de l’Economie et des Finances[47]
  •  Entretien de Jean Charles WATIEZ, directeur du FIPHFP[48]
  • Signature de la convention avec le ministère de l’agriculture[49]
  •  Journal télévisé de la Guyane, 1er avril 2014[50]
  •  Chiffres pour les 10 ans de la loi du 11 février 2005[51]
  • Best of des 10 ans de la loi du 11 février 2005[52]
  • Remise du prix accessibilité et emploi[53]

Liens utiles :

Publications & articles :