Olivier Pierre Bader Genève

Olivier Pierre BADER, Genève

Enfance et scolarité

olivier pierre bader geneve portrait basse definition
Olivier Pierre Bader Genève Photo portrait haute définition 2018

Né à Genève en 1976, Olivier vit une enfance heureuse dans la campagne genevoise. Enfourcher son vélo, respirer le grand air et construire des cabanes l’intéressent bien plus que l’école.

Son parcours scolaire obligatoire est classique : école primaire à Compesières, juste à côté du château construit par les Chevaliers de Malte, qui l’a tant fait rêver pendant les longues heures de classe ! Puis c’est le cycle d’orientation à Pinchat dans la filière latine, avant de poursuivre au collège de Madame de Staël où il obtient en 1996 sa Maturité fédérale.

Le sport comme école de vie

Olivier aime le sport en général avec une préférence pour les sports de raquettes et les sports mécaniques. Dans sa jeunesse, il s’essaie au tennis, au cyclisme, à la course à pied, au foot, au tennis de table, au karting…  et se pique à chaque fois à la compétition. Il apprend à gagner mais aussi – et surtout –  à perdre au contact de cette excellente école de vie qu’est le sport.

Depuis quelques années, Olivier partage son expérience et son approche du sport. Il donne des cours de badminton à des enfants et retire une vraie satisfaction à les voir grandir en développant leur coordination, leur confiance et leur fighting spirit. 

Il coache également des adultes, pour les aider à mieux se connaître, pour changer le regard qu’ils portent sur eux-mêmes et pour repousser leurs propres limites. Il aide aussi à l’organisation de journées sportives et de tournois tel que le BST du Léman.

Fort esprit de compétition

Les enseignements tirés de la compétition (esprit d’analyse, remise en question, connaissance de soi…) lui servent encore quotidiennement. D’ailleurs, c’est son fort trait de caractère: il aime se dépasser dans tout ce qu’il entreprend, y compris en dehors du sport.

Il aborde la compétition avec sérieux et sous tous ses aspects: préparation physique, mental, technique, sens tactique… 

Il se distingue surtout en karting, comme pilote d’usine, où il se frotte à l’élite mondiale de la discipline (Trulli, Fisichella, Button, Alonso, Raikkonen…). Après une décennie à avoir sillonné les circuits d’Europe, il range définitivement son casque en 2000 en devenant papa de Louise (2001), puis de Magali (2004) et enfin de Jasmine (2010). 

Après les années karting, il se met sérieusement au badminton, plus compatible avec la vie de famille.

Quelques faits de compétition :

 

En perpétuelle formation

Apprendre, encore et toujours, l’amène à suivre de nombreuses formations continue, comme :

  • Brevet fédéral de technicien ES en gestion du multimédia ERACOM  (2007-2010) (prix d’excellence),
  • Leadership à ASFC (2016),
  • Management bienveillant (2017) – formation interne aux TPG,
  • DAS en webmarketing et réseaux sociaux à l’UNIGE (2017-2018)

L’intérêt de ces formations est également de rencontrer et d’échanger avec les enseignants et les élèves, chacun amenant son bagage et son expérience.

Qu’ils trouvent ici sa reconnaissance : Noémie, Cynthia, Pascal, Xavier, Mehdi, Valérie, Nourhan, Domenica, Daniel, Christine, Franck, Angel, Nadine, Benoît, Arnaud, Florian, Yan, Frédéric, Marek, Coline, Lucien, Sainath… et tous les autres.

Parcours professionnel

L’impression traditionnelle

Matu en poche, Olivier découvre en 1997 le monde du travail qu’il ne quittera plus. Il débute dans le domaine de l’imprimerie où il apprend toutes les ficelles du métier :

  • le prépresse avec le traitement des fichiers,
  • les corrections d’images de polices de caractères,
  • le color management,
  • la numérisation, océrisation d’originaux physiques,
  • les techniques d’impression, d’apprêts et de finitions
  • la vente et le conseil.

Il profite du bouleversement provoqué par l’impression numérique pour en faire un relai de croissance. La direction du groupe lui confie alors la gestion de deux succursales à Genève : gestion d’équipe, de la caisse, des ventes et des budgets, relation avec les clients et les fournisseurs… où il acquiert la vue complète d’une business unit.

De l’impression au monde numérique

En 2001, il rejoint la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), en tant que responsable des imprimés et des services généraux. La réputation mondiale de la FIA est très formatrice : clientèle internationale, application pointue de la charte graphique, gestion des publications en plusieurs langues, coordination de milliers d’articles techniques, juridiques et sportifs

  • il met en place des flux de production PDF pour garantir des publications imprimées de haute qualité et respectant la charte graphique,
  • il gère les envois des publications en masse postaux, express et fret à travers le monde entier et tient à jour la base de données des clients, 
  • il effectue la mise en page et le suivi des publications des bulletins mensuels et annuaires (plus de 1’000 pages) de toutes les catégories du sport automobile, du karting à la Formule 1,

Dans le même temps, Olivier se rapproche du monde numérique pour exploiter les complémentarités entre les nouveaux médias et les médias traditionnels.

  • il gère le site e-commerce de vente et de distribution des publications pour les clubs et particuliers du monde entier, 
  • il dématérialise les fiches d’homologation des véhicules 
  • il tient à jour la base de données contact et participe activement à son amélioration avec le service IT,
  • il classifie les milliers d’actifs numériques (photos des pilotes, de véhicules, calendriers dynamiques des épreuves, schémas techniques, etc…)
  • il coordonnes les multiples traductions des textes réglementaires du français vers l’anglais et l’espagnol via la plateforme basecamp… 

En 2011, il rejoint les 2 associés Xavier et Mehdi, co-fondateurs de la startup xb83studio. Il participe au développement du produit Skeeble qui facilite la production d’applications mobiles. Participe aux premières levées de fonds, planche sur une business model rentable, stratégie… Après quelques mois, il se retire de l’aventure, n’étant plus aligné avec ses collègues.

Vers la transformation numérique

Gestion des flux d’information – écosystème de publishing – 1850 collaborateurs, régie autonome.

En 2012, Olivier rejoint les Transports publics genevois (TPG) en tant que responsable du service Digital Printing où il gère une équipe de 3 personnes. Son service produit la majorité des imprimés dont la régie a besoin:

  • la signalétique que l’on retrouve sur la flotte des 500 véhicules,
  • les plaques d’arrêts et de destinations ainsi que les affiches horaires pour les 3000 arrêts de la région genevoise,
  • des campagnes de communication et d’imprimé de marketing direct
  • la documentation administrative interne (dossier, rapport, appel d’offre, etc…)

En tant que membre du comité digital des tpg, Olivier apporte sa contribution pour assurer la transition du print vers le digital

Voici quelques projets en cours auxquels il participe :

  • automatisation des processus administratifs de back-office tels que les formulaires de demandes d’achat, de gestion des temps, ou encore d’entrées de marchandise
  • digitalisation des affiches horairesdes titres de transports CHF/EUR, des factures et des bons de commande grâce à un outil d’éditique 
  • mise en place d’un outil pour produire des campagnes de communication et de marketing crossmédia en exploitant les synergies entre les canaux print, web, email, sms et réseaux sociaux (marketing automation)
  • appel d’offre pour une solution de GED/ECM (gouvernance des contenus de l’entreprise, structurés ou non)