***Sonia Rahim

sonia rahim
Sonia rahim, née en 1982 à Alger, est la directrice de développement du géant de l’immobilier Algérien DAHLI, cette franco algérienne formée au management de projet s’est vu confier en 2009 la direction du projet Alger medina, un projet de plus de 2,5 milliards de dollars dont elle a livré la première partie qui comptait notamment un centre commercial de l’enseigne Ardis qu’elle a dirigé pendant 3ans jusqu’à propulser cette enseigne au rang de meilleure enseigne de grande distribution en Algérie.

Aujourd’hui elle se consacre pleinement à la poursuite du projet algermedina mais également au développement de l’enseigne Ardis qui prépare l’ouverture de son 3 eme magasin à Tizi Ouzou.

elle prepare également un DAS en communication digitale à l’université de Genève.

 

salle d’éveil 4, 11 ans, ville de chlef

De la condition né l’engagement

Sonia RAHIM est aussi l’heureuse maman d’un petit garçon âgé de 3 an prénommé Neyl. La parentalité a poussé cette workaholic à s’engager dans la protection de l’enfance et à créer sa fondation humaction au travers de laquelle elle vient en aide aux orphelinats en Algérie en comblant notamment leurs besoins infra-structurels, alimentaires et éducatifs. Grace a humaction plusieurs orphelinats appelés en Algérie « centres pour enfants assistés » ont été équipés en salles d’éveil permettant aux éducateurs déjà en nombre insuffisant, de mieux gérer le nombre croissant d’enfants tout en permettant à ces derniers de bénéficier d’un espace de liberté au sein même des centres dans lesquels ils se trouvent.

repas chinois

Une épicurienne assumée

Passionnée de voyages, elle a eu la chance de découvrir plusieurs pays tout aussi différents et passionnants les uns les autres.

 De la chine à la Norvège en passant par l’inde ou encore la Corée du Sud, elle a développé une curiosité immense qui la pousse à partager ses découvertes notamment culinaires à travers une revue qu’elle a créé en 2015, consacré à la cuisine, l’une de ses nombreuses passions.

revue meida

 La revue Meida  qu’elle publie depuis 2 ans , en deux langues connait un certains succès en Algérie, puisqu’elle apporte un souffle nouveau au patrimoine culinaire Algérien en déperdition car resté très Oral, et permet aux lecteurs de découvrir au fil des numéros de nouvelles cultures et traditions culinaire à travers une rubrique dédiée aux voyages.

Grace à sa revue Meida, Sonia RAHIM a contribué à la restitution du patrimoine culinaire algérien, en rassemblant notamment des témoignages et des recettes de doyens de plusieurs régions du pays pour les reproduire par de jeunes chefs et enfin les publier pour conserver une trace écrite et rendre à l’histoire algérienne des chapitres arrachés par l’oubli.